La Galerie d'Art du CCFM

Depuis sa construction en 1974, la Galerie d’art du CCFM réunit la communauté des amateurs d’art et des artistes francophones et francophiles. Elle est reconnue comme l’une des plus anciennes galeries des minorités francophones du Canada et accueille de nombreuses expositions tout au long de l’anné. Rejoignez-nous et soyez témoins de ces expositions formidables, souffle de créations extraordinaires, fantasistes et inspirantes.

Réouverture de la galerie d’art
Lundi 15 mars 2021

Heures d’ouverture:

Lundi > vendredi  : 9h à 13h // 14h à 17h

Emplacement: Rez-de-chaussé du CCFM, juste après l’entrée du Stella’s

COVID 19

En raison des nouvelles mesures sanitaires, la Galerie est fermée à partir du lundi 10 mai 2021, et jusqu’à nouvel ordre de la Province.

Conformément aux mesures sanitaires, merci de vous présenter au guichet d’accueil du CCFM à votre arrivée, afin d’effectuer le questionnaire sanitaire avant votre visite.
Nous vous remercions de votre compréhension.

Nos expositions

Savons-nous comment approcher l’autre; et si l’autre ne partage pas la même culture, la même perspective, le même vécu que nous? Pourtant, il est possible qu’on puisse s’en inspirer. L’autre peut nous transmettre une émotion; autant celui qu’on connait, que celui qu’on reconnait par habitude.

Cette émotion transmise par l’autre, il est fort probable qu’elle fait écho en nous, même si elle est présentée de façon différente. Sommes-nous capables de reconnaitre en nous ces histoires parallèles à la nôtre? Est-il acceptable d’être motivé, affecté, influencé, par l’autre de sorte que nous en gardons certains éléments, reflétés dans ce que nous redonnons publiquement?

L’autre est une invitation lancée à cinq artistes manitobains, représentant une génération contemporaine qui redéfinit notre culture, ou plutôt nos cultures. Une génération qui se connait, qui se fréquente, qui se célèbre, mais qui est diversifiée. Il a été demandé à chacun de créer une oeuvre originale inspirée d’un artiste pair, mais pas pareil, ni en médium ni en identité. Reza Rezaï est invité à puiser chez Xavier Mutshipayi, Xavier Mutshipayi chez Eric Plamondon, Eric Plamondon chez Stéphane Oystryk, Stéphane Oystryk chez Jen Funk, Jen Funk chez Reza Rezaï.

Au travers de ces oeuvres fraichement créées, voyez-vous les traces de l’autre?